3 applications contre la maladie d’Alzheimer

Capture d’écran 2014-09-23 à 11.24.44

Le 21 septembre dernier a eu lieu la 21e journée mondiale de lutte contre la maladie d’Alzheimer. L’occasion de rappeler que cette maladie, encore incurable, surnommée « le mal du siècle », touche près de 850 000 personnes. Mais des applications mobiles proposent aujourd’hui des exercices pour permettre de lutter au mieux contre les effets dévastateurs de cette maladie.

Samsung lance Backup Memory Project

Découverte en 1906, la maladie d’Alzheimer est une affection du cerveau « neuro-dégénérative », c’est-à-dire, qu’elle entraîne une disparition progressive des neurones ce qui conduit à une altération des facultés cognitives : raisonnement, langage et surtout la mémoire.

Samsung et Tunisian Alzheimer Association ont uni leurs forces afin de créer Backup Memory Project. Cette application mobile est destinée aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ainsi qu’à leurs proches.

Pour les personnes atteintes, l’objectif est de la ralentir la progression de la maladie et le déclin cognitif en stimulant la mémoire. Cette application se veut être une thérapie non médicamenteuse. Reliée aux réseaux sociaux elle va permettre au patient de se rappeler l’identité de la personne qui vient lui rendre visite et du lien qu’elle entretient avec elle. En effet, dès que le smartphone de la personne malade détecte un autre smartphone à proximité qui possède cette même application, le malade reçoit des notifications qui lui permettront de consulter des photos et vidéos souvenirs prises en commun.

App’Zheimer, pour un diagnostic rapide

App ZheimerConçue par Hugues Paris, psychiatre et Caroline Plumeré, psychologue, App’Zheimer est une application mobile qui aide à diagnostiquer le plus tôt possible les premiers symptômes de la maladie d’Alzheimer. En effet, un diagnostic précoce permettrait une meilleure compréhension de cette maladie, ce qui nous permettrait un jour de la guérir.

App’Zheimer contient deux niveaux d’évaluation :

–       Un premier niveau qui permet de repérer les premiers symptômes de la maladie à l’aide d’un test rapide en 4 questions.

–       Et un second niveau, un autre test plus long, inspiré de l’échelle Mini Mental State Examination (MMSE), qui explore la mémoire immédiate, évalue les fonctions cognitives et permet ainsi d’établir un diagnostic plus précis afin d’assurer un meilleur suivi des différents troubles.

Cette application est destinée avant tout aux médecins car utilisée pendant une consultation, elle permet d’obtenir des résultats immédiats qui peuvent être intégrés dans le dossier du patient. Elle est disponible sur l’Apple Store pour 5,49 €.

Brainy App lie votre cœur à votre cerveau

L’application Brainy App a vu le jour grâce aux dernières recherches démontrant que la santé du cerveau est liée à celle du cœur. Conçue par des neuroscientifiques australiens et financée par la Bupa Health Foundation, une association caritative australienne spécialisée dans la santé, cette application mobile gratuite a pour but de réduire les risques de démence. Brainy App aide les utilisateurs à faire le lien entre la santé de leur cœur et leur cerveau, et leur mode de vie (activité physique, régime alimentaire, vie sociale etc.). En fonction des résultats, l’application fait des suggestions et donne des pistes d’amélioration.

Elle contient aussi des jeux pour entrainer son cerveau comme le « Labyrinthe » qui vous fait mémoriser les déplacements d’une boule que vous devrez reproduire par la suite. Vous pouvez ainsi faire travailler votre mémoire.

Capture d’écran 2014-09-23 à 11.30.40

Cette application disponible sur Google Play et l’Apple store permettra de réduire les risques de développer la maladie d’Alzheimer ou d’en repousser les premiers symptômes.

Mais attention, aucune de ses 3 applications n’affirment éradiquer la maladie d’Alzheimer ou enlever tous risques de la développer. Leurs principaux buts sont de mieux prévenir et appréhender la maladie afin de pouvoir la soigner un jour.

Un commentaire ?