Agressions : les seniors apprennent à se défendre

Agressions : les seniors apprennent à se défendre

D’après les derniers chiffres de l’enquête « Cadre de vie et sécurité » de l’INSEE-ONDRP, 8,7% des personnes âgées de 60 ans et plus ont subi une atteinte personnelle (vol ou agressions physique ou verbale) au cours des deux dernières années. Ce qui est largement inférieur aux 35-59 ans (18,6%). Pourtant, le sentiment d’insécurité des seniors ne faiblit pas. Ainsi, pour palier cela, plusieurs d’entre eux participent à des cours d’autodéfense.

Les seniors, les proies les plus prisées ?

Dans l’esprit commun, les seniors sont plus souvent victimes d’agressions que les autres. Et pourtant, la dernière enquête INSEE-ONDRP nous prouve le contraire. Les moins de 35 ans ont été trois fois plus victimes d’atteintes personnelles que les plus de 60 ans. Mais, c’est chez cette dernière population que le sentiment d’insécurité est le plus fortement perçu. En effet, 17,5% des seniors ressentent de l’insécurité contre 14% pour les 14-34 ans et 15% pour les 35-59 ans.

Pour aller plus dans le détail, et sans surprise, les femmes de plus de 60 ans se sentent près de deux fois plus en insécurité (21,8%) que les hommes (12%). En effet, beaucoup de femmes âgées vivent seules. Ainsi, elles se sentent plus vulnérables.

Les seniors, les proies les plus prisées ?

Par conséquent, depuis 2010, le Ministère de l’Intérieur a mis en place l’Opération Tranquillité Seniors. Elle s’adresse aux personnes âgées de 70 ans et plus et a pour but de les protéger contre les vols, cambriolages ou encore les abus de confiance.

Durant toutes les périodes de congés scolaires, les policiers municipaux visitent régulièrement les personnes inscrites et passent la nuit à proximité de leur domicile pour vérifier que tout est normal. Des outils de sensibilisation sont mis en place pour apporter de l’aide et des conseils sont aussi prodigués aux personnes âgées. D’ailleurs, sur le site du Ministère de l’Intérieur, plusieurs conseils dédiés aux seniors sont listés.

Cependant, pour aller plus loin, certains seniors n’hésitent plus à prendre des cours d’autodéfense.

Les cours d’autodéfense comme meilleure attaque

Plus que de la prévention, maintenant les seniors passent à l’action. Dans la ville de Caen, une vingtaine de seniors se lève chaque lundi matin pour assister à un cours d’autodéfense. « Il y en a qui ont des prothèses de hanche », s’amuse Jacques S., un habitué du cours dans le journal Libertebonhomme.fr.

Agressions : les seniors apprennent à se défendre

Ce cours a un double objectif : apprendre aux seniors à se défendre en cas d’agression mais aussi de leur dispenser une activité physique et sportive, ce qui est important pour le bien vieillir. Ainsi, les seniors y découvrent toutes les astuces pour éloigner un agresseur : par exemple, se servir de sa canne ou d’un journal enroulé pour assommer le malfaiteur ou encore immobiliser l’assaillant en deux-trois mouvements grâce à des techniques très simples … « Connaître ces techniques, ça rassure », explique Rosine, 77 ans dans le journal.

Le but de ces cours n’est pas d’apprendre aux seniors à se faire justice eux-mêmes mais bien de faire en sorte qu’ils ne soient plus considérés comme des proies faciles par les agresseurs. Ainsi, s’ils ne veulent pas se voir repousser à coup de canne, il faudra réfléchir à deux fois avant d’importuner une personne âgée.

Un commentaire ?