« Bien vieillir, c’est possible, je l’ai fait ! »

51

C’est ce que nous affirme le professeur Gilbert Lagrue, spécialiste des maladies vasculaires. A 91 ans, il nous livre ses expériences et ses conseils pour vieillir simplement dans son livre, paru aux éditions Odile Jacob.

« A mon âge ça ne sert plus à rien »… Et si !

« Il n’est jamais trop tard pour commencer à changer son hygiène de vie », revendique le professeur mais également pour en connaître les bénéfices. Il n’y a plus d’excuse, il est donc temps de s’y mettre : alimentation saine, activité physique ou intellectuelle, arrêt de la cigarette… voici les clés qui ouvrent les portes d’une retraite plus sereine.

 

Une alimentation équilibrée

56Ce n’est pas un régime, ni des restrictions mais juste quelques habitudes à changer. La répartition alimentaire en 3 repas est une base importante. Il est donc nécessaire de respecter ces trois moments de la journée et d’apporter tous les nutriments nécessaires à votre corps. Si le fromage en fin de repas, par exemple, semble de trop pour vous, il peut être reporté au goûter.

Au menu, il est conseillé de favoriser les aliments riches en protéines, puis des fibres pour un apport de sels minéraux et de vitamines (fruits et légumes). Les féculents (pâtes, riz…) permettent ensuite de garder de l’énergie, il est donc bon d’en consommer à chaque repas. Tout au long de la journée, il faut évidemment s’hydrater régulièrement en buvant de l’eau, des tisanes, des bouillons… Sans oublier le calcium, bon pour les os, que l’on peut trouver dans le lait, les yaourts, les fromages… C’est parti, faites votre menu de la semaine, pour vous et vos amis. Et oui, vous n’allez pas être seul(e) à profiter de ces bons petits plats !

Une activité physique modérée et régulière

60Comme nous le rappelle la professeur Gilbert Lagrue, il ne faut pas pratiquer de sport intensif mais répondre avec douceur à ses capacités physiques. Il n’est jamais trop tard pour trouver le sport qui correspond à votre personnalité. Si une activité physique se voit comme un loisir, elle ne sera même plus pratiquée avec effort mais avec plaisir. Avec des exercices réguliers, les risques cardiaques, d’arthrose, d’hypertension… diminueront. Marche, gymnastique, tire à l’arc…que de choix pour ne pas perdre davantage de vos capacités physiques et garder un maintien et une stabilité qui vous éviteront également quelques chutes.

Une activité intellectuelle

58Jeux, livres, spectacles, sujets de société, discuter et partager ses opinions sont des moyens de communication essentiels pour un épanouissement intellectuel. Cela est d’autant plus important lorsqu’on entend parler de solitude et de dépression de la part des personnes âgées. La réflexion reste un élément moteur pour bien vivre au quotidien. De plus, elle a un réel impact sur la santé car ce travail de la mémoire permet également de retarder le risque de la maladie d’Alzheimer. Il est donc important de rester actif intellectuellement, tout au long de sa vie, en utilisant tous les loisirs qui nous sont proposés et sujets du quotidien (courses, dates d’événements, numéro de téléphone ou de départements, sujets de société…).

J’ai du bon tabac dans ma… cigarette électronique

59Et la cigarette électronique ? Est-elle meilleure pour la santé ? Oui, nous confirme Gilbert Lagrue, également spécialiste de l’addiction au tabac, lors d’une interview au micro de RTL. En ne contenant plus le monoxyde de carbone, les goudrons cancérigènes, l’acroléine cancérigène, les nitrosamines cancérigènes…, cette cigarette n’a plus les toxiques que le corps redoute. Seule la nicotine offre toujours la stimulation et l’effet anxiolytique dont les fumeurs ont besoin. Pour lui, elle est « la meilleure et la plus belle surprise » parmi toutes les études jusque-là réalisées.

 

Merci au Professeur G. Lagrue donc de faire de notre espoir de vieillir agréablement, une réalité. En réunissant tous ses conseils, il fait de son livre la nouvelle « Bible de la Santé ». Un bon cadeau de noël pour nos résolutions de 2014 !

49

Un commentaire ?