Une bonne literie pour bien dormir

literie

Les Français dorment mal. D’après une étude de l’Institut de Veille Sanitaire (InVS), plus d’un français sur 3 souffrent de troubles du sommeil au moins 3 nuits par semaine. Ces troubles seraient plus fréquents avec l’âge. Et si la réponse à ces problèmes se trouvait dans notre choix de literie ?

Pour une bonne literie, d’abord un bon matelas

Il existe 3 familles de matelas : les matelas à ressorts, les matelas mousse et les matelas latex. Alors quel matelas choisir ? « Comme je le dis à tous mes clients, c’est votre première impression qui va vous dire si ce matelas vous convient ou non. Les conseils des vendeurs vont aussi pouvoir vous dire si votre colonne vertébrale est bien droite ou non », explique Didier de Magalhaes, responsable d’un magasin de literie à Boulogne-Billancourt (92). Ainsi, il ne faut pas hésiter à tester le matelas.

Bien dormir

Ferme, souple, il n’existe pas un seul type de bon matelas mais simplement celui qui vous correspond le mieux. Seuls les matelas à mémoire de forme garantissent un bon maintien de la colonne vertébrale. « Ca plait ou ça ne plait pas mais avec ce type de matelas vous êtes sûrs de bénéficier d’une qualité de couchage optimale car il prend en compte toutes les parties de votre corps », souligne le spécialiste.

Cependant, si la personne a une forte corpulence, elle devra privilégier le matelas latex.

Aussi, une tendance semble se dégager chez les personnes âgées qui optent plus souvent pour une literie électrique. En effet, elle facilite la levée du lit grâce au dossier relevé qui leur permet de sortir du lit sans forcer sur le dos.

Bien dormir2

Autre tendance, les Français oublient souvent de changer le matelas qui devient vieux à partir de 10 ou 15 ans. Mais, le responsable du magasin de literie précise qu’il existe des exceptions. Les matelas latex et matelas à mémoire de forme peuvent durer jusqu’à 20 ans.

Les sommiers et les oreillers à ne pas négliger

Quel rôle joue le sommier et l’oreiller dans la qualité de notre sommeil ? Il faut éviter de dormir sur un matelas posé à même le sol. Cette pratique l’empêche de respirer et le met en contact direct avec les poussières. De ce fait, il faut le surélever grâce à un sommier. Aussi, le sommier à un rôle complémentaire du matelas. Il faut donc le choisir avec autant de précautions.

bien dormir1

D’après Didier de Magalhaes, « La plupart des sommiers conçus, aujourd’hui, sont des sommiers à lattes qui acceptent tous types de matelas alors que sur des sommiers à ressorts on ne peut mettre que des matelas à ressorts ». L’avantage des sommiers à lattes est que le matelas dans tous les cas est bien à plat et stabilisé favorisant ainsi un meilleur couchage. Et pour préserver cet avantage, il faut changer de sommier tous les 20 ans à peu près.

Un bon oreiller aussi est primordial. Mais comme le matelas, c’est à chacun le sien, à chacun son confort. Cependant, « si on souhaite avoir un très bon maintien de la nuque, il faut un oreiller moelleux. Ni trop ferme, ni trop mou. Il ne faut pas que l’oreiller soit trop plat non plus car lorsqu’on dort sur le côté, l’oreiller doit pouvoir se caler bien au niveau de l’épaule », explique l’expert.

Ainsi, vous l’aurez compris, une bonne literie se compose d’un bon matelas, d’un bon sommier mais aussi d’un bon oreiller. N’hésitez pas à tester en boutique le matelas pour trouver le modèle qui vous correspond. Si malheureusement au bout d’un certain temps vous vous rendez compte que le matelas ne convient plus, prenez un surmatelas pour corriger le tir et pouvoir dormir à nouveau sur vos deux oreilles.

Un commentaire ?