Ces retraités qui ne s’arrêtent pas de travailler

02benevolat

Que ce soit bénévolement ou moyennant rémunération, les retraités sont de plus en plus nombreux à continuer de travailler à la retraite. Certains le font par envie mais pour d’autres, c’est une réelle nécessité.

Les « mamies-sitters » gardent vos enfants

Aujourd’hui, les femmes seniors offrent plus facilement leurs services en tant que baby-sitter ou alors mamie au pair. Et plusieurs raisons peuvent expliquer cela.

Ces personnes âgées vivent souvent loin de leur famille et donc de leurs petits-enfants. Faire du baby-sitting leur permet d’entretenir un lien social, certes, mais surtout intergénérationnel. D’autres le font par plaisir mais souvent, continuer de travailler est un mal nécessaire pour ces retraitées. « C’est symptomatique d’un double mouvement, jamais les seniors n’ont été aussi jeunes dans leurs corps et leurs têtes, et la précarité fait qu’ils sont à la recherche de petits boulots. », explique le sociologue Serge Guérin lors d’une interview accordée au site Atlantico.fr.

Mamie-sitter

Même si pour certaines grand-mères leur pension de retraite leur permet de vivre convenablement, un petit plus est parfois nécessaire pour s’accorder quelques loisirs ou arrondir les fins de mois. Mais ce phénomène n’est pas pour déplaire aux parents qui y voient plusieurs avantages.

Les seniors à la retraite sont beaucoup plus disponibles que les étudiantes qui ont des emplois du temps variables. Aussi, les seniors ont déjà eu des enfants et ont parfois des petits-enfants, de ce fait, ils ont plus d’expérience que les jeunes étudiantes.

Fort de ce nouvel engouement, plusieurs sites se sont spécialisés dans « l’emploi senior ». Par exemple, Bitwiin propose de mettre en contact des entreprises ou des particuliers avec des candidats seniors. Seniorsavotreservice.com se positionne comme étant le n°1 de l’emploi seniors et retraités. Des annonces de retraités proposant leurs services pour du bricolage ou du babysitting par exemple y sont postées tous les jours.

Ainsi, il existe plusieurs alternatives pour les seniors pour trouver un emploi à la retraite. Mais d’autres font le choix du bénévolat.

Le bénévolat, les seniors s’y mettent

D’après une étude IFOP-France Bénévolat-Crédit Mutuel, 40% des Français seraient bénévoles. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, malgré la crise, de plus en plus de Français s’y mettent mais les seniors restent majoritaires. En effet, 3 bénévoles sur 10 ont plus de 65 ans, d’après France Bénévolat, une association qui a pour but de développer et valoriser le bénévolat.

Bénévolat

Ainsi, beaucoup de seniors donnent de leur temps pour se sentir utiles mais aussi pour lutter contre leur propre solitude. En effet, les 75 ans et plus représentent 27% du total des personnes isolées. Faire du bénévolat leur permet d’entretenir un contact régulier avec des personnes extérieures de divers horizons.

De plus, d’après une étude récente, faire du bénévolat ne serait pas bénéfique uniquement pour les personnes dans le besoin mais aussi pour ceux qui le pratiquent. Les scientifiques de Baycrest Centre for Geriatric Care affilié à l’université de Toronto ont cherché à déterminer l’impact du bénévolat pour les personnes âgées de 50 ans et plus. Cette pratique limiterait les risques de démence et d’autres maladies liées à l’âge. Aussi, cela réduirait les symptômes de la dépression et les maintiendrait en meilleure santé.

Auparavant, la retraite souvent synonyme de repos et considérée comme la fin d’une vie active est désormais appréciée par les seniors comme le commencement, au contraire, d’autre chose.

1 Comment

  • Répondre février 7, 2015

    Faure Michel

    Bonjour

    Après de nombreuses années passées à travailler dans le monde des Ehpad je propose des animations chansons dans ces établissements.

Leave a Reply