Covoiturage : les seniors s’y mettent aussi

CT Rauner-rideshare-biz-0723.JPG

Contrairement aux idées reçues, le covoiturage n’est pas réservé uniquement aux jeunes. Economique et convivial, ce nouveau mode de transport à tout pour plaire aux seniors. Retour sur ce marché en plein « vroom » qui touche toutes les tranches d’âge.

Un secteur en plein essor

Cet été, certains ont voyagé en avion, en train, d’autres en car mais de plus en plus de personnes ont fait le choix du covoiturage. Ce mode de transport consiste à partager l’utilisation d’un véhicule par le conducteur entre un ou plusieurs passagers et ainsi partager les frais d’essence et de péages. Ces dernières années, le covoiturage est devenu un transport en commun à part entière. Considéré comme le descendant de l’autostop, il est beaucoup plus organisé et sécurisé, ce qui ceci explique, aujourd’hui, son succès.

Capture d’écran 2014-09-24 à 14.47.54D’après le cabinet d’analyse Navigant Research, le marché mondial du covoiturage passera de 1 milliard de dollars en 2013 à plus de 6 milliards de dollars en 2020. C’est donc un marché d’avenir mais qui est pour l’instant dominé par un seul acteur en France, Blablacar. Cette entreprise est passée de 3 à 8 millions d’utilisateurs en un an seulement. Le géant français du covoiturage a annoncé une levée de fonds record de 100 millions de dollars afin d’élargir son champs d’action et devenir le leader mondial sur ce marché.

Cependant, d’autres sociétés comme la SNCF veulent, elles aussi, leur part du gâteau et cherchent à s’implanter sur ce secteur. En effet, de plus en plus de voyageurs se détournent du train considéré comme trop cher pour trouver d’autres alternatives. Mais, la SNCF peine à s’imposer.

Ainsi, le covoiturage devient un vrai phénomène qui ne touche pas uniquement les jeunes. De plus en plus de seniors s’y mettent aussi.

En voiture Simone !

Après la dernière annonce de Manuel Valls à l’Assemblée Nationale sur la non revalorisation des petites retraites, ce n’est plus un secret pour personne, les retraités vont devoir se serrer la ceinture cette année encore. Ainsi, tous les moyens sont bons pour réaliser des économies. Les ménages accordent une grande part de leur budget annuel aux transports et plus particulièrement à la voiture. Entre l’essence, l’assurance et l’entretien, cela représente un sacré budget. De ce fait, le covoiturage semble être une bonne alternative pour faire baisser les frais de transport lorsque vous partez en vacances.Capture d’écran 2014-09-24 à 14.45.50

« Les retraités sont une catégorie qui progresse très vite », constate une responsable de Blablacar, interviewée dans Le Parisien. Mais elle précise qu’ils s’inscrivent plus comme conducteurs que comme passagers. Il faut dire que le covoiturage allie à la perfection économies et convivialité, de quoi séduire les personnes âgées. Particulièrement touchés par l’isolement, les seniors peuvent, grâce à ce système, rencontrer des personnes de divers horizons. Ce qui favorise des relations sociales avec le monde extérieur et des échanges intergénérationnels. Ainsi, le temps en voiture passe plus vite et de façon plus agréable.

Voilà pourquoi le covoiturage est un nouveau mode de transport qui n’a pas eu de mal à s’imposer aussi bien dans le cœur des jeunes que dans celui des seniors.

Un commentaire ?