Jardin : les tendances de septembre

garden

Le secteur du jardinage a drainé en 2013, 7,5 milliards d’euros et pour cause, 89 % des foyers français possèdent un espace qui lui est dédié. Soit une dépense moyenne de 290 € par personne dans l’aménagement, la culture et l’entretien de son jardin. Mais si les Français sont friands de fleurs, il semblerait qu’ils ne sont pas toujours au point sur le sujet.

Les Français ont la main maladroite

IMG_1158

Il paraît que les Français sont de mauvais jardiniers. Selon un récent sondage réalisé par monEchelle.fr, site spécialisé dans le bricolage et le jardinage, 64 % des personnes interrogées ne savent pas que l’automne est la meilleure saison pour planter des plantes types arbustes, rosiers et fleurs à bulbes. Et seulement 36 % taillent leur haie à la bonne saison, de mai à juin. Toutefois, le gazon est épargné puisque les personnes interrogées sont 71 % à bien s’en occuper, c’est-à-dire à attendre le soir pour le tondre, une fois que l’herbe est totalement sèche.

« Les jardiniers en herbe ont encore beaucoup de progrès à faire même si les femmes s’en sortent mieux que les hommes ! Nous voulions savoir avec des questions basiques si les règles élémentaires de jardinage étaient connues du plus grand nombre. Apparemment, vu les réponses obtenues, il va falloir encore réviser pour avoir un beau jardin cette année », constatent les cofondateurs du site.

Ça tombe bien puisqu’aujourd’hui, on vous fait réviser votre fiche de jardinage de la rentrée, (soigneusement oubliée lorsque vous bronziez à la plage, on le sait) sur les tendances de la saison, grâce aux conseils de différents fleuristes parisiens.

Septembre : saison des plantations

 IMG_1143

« En ce moment, les fleurs de saisons, ce sont essentiellement le cyclamen, l’azalée, la bruyère et la véronique », explique une fleuriste des Hauts-de-Seine (92), « ce sont des fleurs qui ne vont pas geler, qui ne nécessitent pas forcément une forte exposition au soleil et qui aiment les températures fraîches ».

En plus des fleurs incontournables de septembre, l’automne est une période charnière pour de nombreuses espèces. Pierre Mendras, un artisan en jardinage citadin et design végétal, remarque que la demande de ses clients n’est pas la même en fonction du mois de l’année. En septembre, il s’agit de faire un grand nettoyage d’après vacances, mais aussi de se préparer aux plantations de l’automne.

« Généralement, je le fais aux mois d’octobre et de novembre, pour que les plantations s’enracinent dans les bacs pendant l’hiver, pour avoir un plein-essor au printemps prochain », commente l’artisan. Effectivement en automne, le sol a été réchauffé par l’été et l’humidité revient.C’est le moment idéal pour planter fraisier, rosiers, vivaces ou encore des plantes grimpantes.

 IMG_1153

Cependant l’expert tient à souligner : « de nos jours, on a perdu le sens des saisons. Avant, les plantes ne s’achetaient pas dans des pots, il fallait respecter un calendrier académique. Avec les pots, les plantes sont déjà enracinées dans de la terre étudiée pour, alors maintenant on peut planter ce qu’on veut à tout moment ». Bien sûr, une plante d’été ne résistera pas longtemps aux vents glacés de l’hiver. « Cela reste des organismes vivants, il faut en prendre soin. Il n’y a pas eu de gelées l’année dernière certes, mais en contrepartie, il y a beaucoup plus d’insectes et de maladies », ajoute l’artisan.

Outre les saisons et leurs aléas, il existe des recommandations intemporelles. « L’erreur la plus commune des jardiniers amateurs, c’est de trop arroser les plantes, notamment en hiver », avertit la fleuriste. Une plante qui jaunit ne veut pas forcément dire que la plante se dessèche et dans certain cas, cela se traduit par un excès d’eau.

Pierre Mendras, lui, conseille les plantes dépolluantes : « la plupart des plantes vertes aspirent les composés organiques volatiles (COV), produit par le chauffage, la peinture ou encore les solvants ».

Autant joindre l’utile à l’agréable, le plaisir des yeux à celui de vos poumons !

 

Un commentaire ?