Le vin rouge, bon pour la mémoire ?  

Le vin rouge, bon pour la mémoire ?

On le sait, en vieillissant notre mémoire peut commencer à nous jouer des tours. Bonne nouvelle pour les amateurs de vin rouge, une récente étude montre que cet alcool est capable d’améliorer la mémoire des seniors.

D’après une étude réalisée par des chercheurs texans, le resvératrol, un polyphénol antioxydant présent dans le vin rouge mais aussi dans les cacahouètes, pourrait aider à la prévention des pertes de mémoire en lien avec le vieillissement.

Pour mener leur enquête, les chercheurs ont fait appel à des rats de laboratoire en partant du principe que les être humains, tout comme les animaux, subissaient une baisse de leur fonction cognitive dès l’âge de 40 ans. Ils ont divisé les bêtes en deux groupes. Le premier groupe, qui a reçu un traitement à base de resvératrol, a montré une forte amélioration de sa capacité de mémorisation contrairement au groupe qui n’en a pas reçu.

Le vin rouge, bon pour la mémoire ?

« Les résultats de l’étude ont été frappants. Les rats n’ayant pas reçu de resvératrol ont considérablement diminué leur faculté de faire de nouveaux souvenirs spatiaux entre 22 et 25 mois. Alors que les rats bénéficiant de ce composé ont vu leur mémoire largement améliorée en plus d’avoir une meilleure circulation sanguine. », explique le Dr Ashok Shetty, l’auteur de l’étude et professeur au Département de médecine cellulaire et moléculaire à l’Institut de médecine du Texas, d’après DailyMail.

Ainsi, le vin rouge est capable de protéger certaines cellules du cerveau contre les dommages liés à l’âge comme la maladie d’Alzheimer.

Cependant, les cacahouètes tout comme le vin rouge sont à consommer avec modération. Et pour les moins fans de ces aliments, ne vous inquiétez pas, il existe d’autres solutions pour améliorer sa mémoire.

Le sport, bon pour le corps mais pas que …

Même si pour certaines personnes, l’idée de boire un bon verre de vin rouge avec des cacahouètes pour améliorer sa mémoire semble alléchante, ce n’est pas le cas de tout le monde. Rassurez-vous, il existe d’autres moyens pour éviter le déclin de la mémoire à partir d’un certain âge.

Tout d’abord, consommer régulièrement de la vitamine B12 que l’on retrouve dans les crustacés, le poisson ou encore les produits laitiers et de la vitamine E, limiterait les problèmes de mémoire et la destruction des neurones. D’après Futura-sciences, une étude britannique montre même que la vitamine B12 pouvait diviser par 6 les risques de trouble de la mémoire chez les seniors.

Le sport, bon pour la mémoire

Plus surprenant cette fois, pratiquer du sport en plus d’être bon pour le corps semble aussi avoir un effet positif sur la mémoire des personnes âgées. D’après des propos de spécialistes rapportés sur Lexpress.fr, le sport augmente le débit de sang dans le cerveau et améliore donc son fonctionnement.

Enfin, des petits exercices simples du quotidien peuvent vous aider à entrainer votre mémoire. Par exemple, vous pouvez essayer de retenir des numéros de téléphone, des chansons ou encore des itinéraires par cœur. Aussi, des jeux tels que le Scrabble, les mots croisés ou encore les dames peuvent avoir un effet positif sur votre capacité de mémorisation.

Le déclin de la mémoire avec l’âge n’est donc pas une fatalité. Aujourd’hui, vieillesse ne rime plus avec pertes de mémoire. Des changements d’habitudes au quotidien peuvent nous faire garder notre mémoire intact.

1 Comment

  • Répondre avril 16, 2015

    Clinalliancerepotel

    Avec certains cas d’Alzheimer survenants de plus en plus jeunes, il est en effet important de connaître les aliments qui contribuent à lutter contre les problèmes de mémoire.

    Et puis, un petit verre de vin rouge se marie à merveille avec de nombreux repas, alors autant lier l’utile à l’agréable

Leave a Reply