Les seniors, infatigables voyageurs

12

Les voyages forment la jeunesse mais pas uniquement. De plus en plus, les seniors actifs n’hésitent plus à voyager constituant ainsi une clientèle importante, d’après une étude menée par Amadeus, principal fournisseur de solutions informatiques à l’industrie mondiale du tourisme et du voyage. Mais, les retraités ne sont pas en reste non plus …

Les seniors actifs une clientèle à ne pas négliger

700 millions, c’est le nombre de seniors actifs que l’on recensera en 2020 à travers le monde, d’après une étude de la société Amadeus. C’est une population qui a envie de se faire plaisir en parcourant le monde et qui, en plus, en a les moyens financiers. Cette étude a pour objectif de mettre en lumière les préférences en terme de voyage des personnes âgées de 50 ans et plus, actives, et plusieurs tendances se dégagent.

Les seniors, infatigables voyageurs

Tout d’abord, les seniors se sentent jeunes. Qu’on les appelle les « happy boomers » ou, plus spécifiquement pour les femmes, les « quinqu’ados », ils estiment avoir l’énergie nécessaire pour découvrir d’autres pays et d’autres cultures.

Ensuite, ce qui semble primer pour les seniors actifs, ce ne sont plus les biens qu’ils possèdent mais plus les expériences vécues. Ainsi, ils préfèrent découvrir, apprendre, être actifs en voyageant plutôt que de dépenser leur argent en biens matériels.

Un désir de laisser un héritage immatériel émane aussi. Ils veulent partager des expériences enrichissantes avec toute la famille qui, elle, n’a pas forcément assez de moyens pour se permettre de voyager.

Enfin, la place de la technologie n’a pas autant d’importance pour eux que pour les jeunes. Même s’ils en reconnaissent les avantages, ils ne veulent pas qu’elle soit omniprésente et préfèrent le contact humain qui les rassure. Ainsi, ils privilégient donc plutôt les agences de voyage plutôt que des sites spécialisés.

Autant de raisons qui justifient cet engouement des personnes âgées de 50 ans et plus actives pour les voyages. C’est d’ailleurs peut-être grâce à ces voyages qu’ils font le choix, à la retraite, de vivre à l’étranger.

Les retraités jouent les expat’

Chaque année, des milliers et des milliers de retraités font leurs valises et décident de couler des jours heureux à l’étranger.

Les seniors, infatigables voyageurs

Le site Retraite-etranger.fr a réalisé le palmarès 2014 des paradis de retraite à l’étranger. 24 pays ont été jugés et classés en fonctions de différents critères : coût de la vie, valeur de l’immobilier, climat et environnement, culture et loisirs, les soins médicaux, la sécurité au sein du pays, la facilité d’intégration et enfin les infrastructures. Dans le top 3, on retrouve le Maroc à la première place. D’après le site internet du ministère des affaires étrangères, 46 995 Français étaient enregistrés auprès des consulats français au Maroc au 31 décembre 2013. Ils forment ainsi la communauté étrangère la plus importante au Maroc.

La Thaïlande arrive à la 2e place. Elle offre aux Français un très fort pouvoir d’achat tout comme des paysages magnifiques. Tout comme l’Ile Maurice sur la 3e marche du podium.

Cependant, la décision de vivre sa retraite à l’étranger ne doit pas être prise sur un coup de tête. Plusieurs démarches sont à réaliser en amont comme prendre contact avec sa caisse de retraite pour s’assurer que la pension continuera de vous être versée même à des milliers de kilomètres de la France.

Bref, que ce soit pour quelques jours, quelques semaines ou le reste de la vie, les seniors aiment de plus en plus voyager. Il n’y a pas d’âge pour s’offrir une seconde jeunesse.

Un commentaire ?