Les stages de conduite pour seniors en plein essor

Les stages de conduite pour seniors en plein essor

Organisés et financés par les communes, ces stages de remise à niveau de la conduite pour seniors connaissent un franc succès partout en France.

 Si les seniors ne sont pas plus dangereux que les autres au volant, leurs accidents sont souvent plus spectaculaires et médiatisés. A l’image d’une octogénaire à contresens sur l’autoroute A10 en fin d’année dernière à Châtellerault (86). Heureusement pour elle, plus de peur que de mal puisque son geste n’a fait aucune victime. Même cas de figure dans le centre de la France, où une nonagénaire a renversé un piéton sans s’en apercevoir. C’est en voyant un appel à témoin et en constatant que sa voiture était abimée que la vieille femme a compris ce qu’elle a fait.

 Mais contrairement aux apparences, les seniors ne sont pas la catégorie d’âge la plus dangereuse au volant, bien au contraire. Cependant les personnes âgées sont plus fragiles, les conséquences en cas d’accident sont donc plus graves. Il est donc important pour ces retraités de s’informer à travers ces stages de conduite pour préserver leur sécurité, celle des autres usagers et ainsi conduire plus longtemps. Lors de ces formations, les stagiaires peuvent ainsi découvrir les nouveautés du code de la route, la signification de nouveaux panneaux, l’impact de certains médicaments sur la conduite et enfin comment s’insérer dans un giratoire. Les ronds-points étant la hantise de toute une génération, puisque ces intersections n’existent que depuis quelques années.

Les stages de conduite pour seniors en plein essor

 Des stages accessibles à tous

 Ces stages sont proposés par des professionnels de formation à la conduite. Le but n’étant pas de former mais d’informer et de remettre au goût du jour la conduite des retraités. Une tâche qui peut s’avérer complexe puisque conduire nécessite de bonnes capacités physiques et physiologiques. Des qualités qui s’étiolent plus l’âge avance.

 Il est donc important de s’adapter aux nouvelles technologies des véhicules, mais surtout au code de la route. Les règles évoluant chaque année, imaginons le décalage aujourd’hui en 2015 pour une personne ayant passé son examen du code il y a 50 ans, en 1965. C’est pourquoi les stages s’adaptent aux profils de chacun. Les difficultés rencontrées sur la route sont propres à chaque individu. C’est pourquoi, à partir d’un certain âge, les seniors sont classés dans trois catégories différentes pour recevoir la formation la plus adaptée possible.

Les stages de conduite pour seniors en plein essor

 Pour commencer il y à le déni. Cette case regroupe les personnes qui ne veulent rien savoir sur leur état de santé et leur impact sur la conduite.

Le second groupe concerne la lucidité réactive. Cette section est consacrée aux individus qui sont conscients de leur état de santé, mais qui souhaitent quand même s’adapter, et donc conduire prudemment.

Enfin la dernière catégorie est l’acceptation passive. A l’inverse du déni, ces personnes sont conscientes que tôt ou tard elles devront arrêter de conduire. En attendant, elles essaient de préserver leur autonomie.

Les stages s’adaptent donc en fonction de ces trois groupes. Preuve qu’ici aussi, comme à l’école, on progresse à son rythme.

Pour plus d’informations sur ces stages :

http://www.ecf.asso.fr/Formation-permis/Voiture/Formation-seniors

http://www.preventionroutiere.asso.fr/Seniors

Un commentaire ?