Mon corps, mon sport

Senior Couple Exercising In Park

« Faites du sport c’est bon pour la santé », qu’il disait. Quelque soit l’âge, ce conseil on nous le rabâche. En effet, une activité physique est réellement indispensable. Le vouloir c’est bien, le pouvoir c’est autre chose surtout passé 50 ans quand on a des petits bobos et qu’on a mal partout.

Quelques chiffres :

  • 2 millions de personnes meurent chaque année sur la planète du fait d’être sédentaire, de ne pas bouger, selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé).
  • 120 000 personnes en France sont victimes d’une crise cardiaque et 40 000 d’entre elles ne survivent pas.
  • 130 000 ont un accident vasculaire cérébraux et 60 000 en meurent.

Votre corps a besoin qu’on le maintienne en forme. Grâce à l’activité physique, il est moins sujet aux maladies, ceci permet d’augmenter la durée de vie. Plutôt tentant non ?

Motivé, motivé !

Diabète, insuffisance cardiaque, problèmes de circulation, nous avons tous des symptômes propres à chacun mais personne n’échappe à l’arthrose et l’ostéoporose. Le but est donc de lutter contre la perte de densité osseuse et le « grincement » de ses articulations.

4Le saviez-vous ? A partir de 25 ans, on a une réduction osseuse de 1% par an. Vers la ménopause, ce pourcentage s’accélère jusqu’à 3%. Rassurez-vous messieurs, ce processus est plus tardif. Chanceux ! Dans tous les cas, on n’a pas le choix, le corps devient inévitablement plus fragile ce qui explique des fractures plus courantes lors d’une chute. Fragilisé par les années, les 25% à 30% de perte d’autonomie entre 30 et 80 ans n’arrangent rien il est possible de positiver et faire du sport pour y remédier.
Soyons clair. Il n’est pas question d’exécuter la chorégraphie de Flashdance mais de pratiquer une activité régulière en harmonie avec votre corps. Il est indispensable de tenir compte des pathologies ou handicaps existants. Pour cela, il faut passer un examen médical et parler de votre choix d’activité sportive à votre médecin. De plus ces exercices ne doivent pas excéder plus de 80% de vos capacités cardiaques, au risque d’entraîner des essoufflements et augmenter le risque d’arrêt du cœur. S’en tenir donc à 75% des capacités de votre cœur, c’est bien suffisant !
Une activité sportive régulière divise par 2 les risques d’infarctus et on atteindrait un bénéfice physique à partir de 500 kilocalories dépensées. Le tout est donc de trouver un sport alliant cardio et renforcement musculaire. Le sport répond également à un autre problème non énoncé jusque-là et dont souffrent 20% des seniors souffrent : le Stress. Face aux nouveaux événements, il faut lutter contre les tensions psychiques comme la perte d’autonomie, la solitude, ou le décès de son conjoint.

Une activité physique permet également de gérer son stress en optimisant sa récupération mentale. A partie de 50 ans, 50% des seniors se plaignent également de troubles de la mémoire ou d’une réflexion plus lente et à partir de 80 ans, ils sont 85%. Il faut donc stimuler son cerveau pour l’entretenir tout au long de sa vie : l’apprentissage n’a pas d’âge.

Quel sport choisir ?

Natation, marche à pied, vélo elliptique, gymnastique douce, yoga, taï chi, aviron, canoë, kayak ou encore ski de fond ou raquette… Le choix est vaste mais 3 activités coups de cœur répondent aux objectifs :

  • Renforcement
  • Assouplissement
  • Coordination

Dans le cadre d’une pratique conviviale, ludique et dans la bonne humeur.

L’aquagym

Women Wearing Colorful Bathing Caps

On connaît bien les effets réparateurs de la nage mais pour une économise du souffle, restons ou l’on a pied grâce à l’Aquagym qui reste un des sport les plus complets pour ce maintenir efficacement et en douceur. Pratiquer un sport aquatique permet d’éviter les risques de chute, de choc et de mouvements brusques et favorise l’activation sanguine. Il ne reste plus que le bonnet à choisir !

A consulter : Aquagym doux et adapté aux seniors

La marche nordique

13

Venue des pays scandinaves depuis les années 70, la marche nordique est aujourd’hui le sport tendance. Cette marche en plein air est une réelle promenade de santé. En plus de sa convivialité, ces efforts permettent de tonifier le corps, de la tête aux pieds. Comme un allongement du bras, la coordination des bâtons permet un renforcement musculaire de toutes les articulations et 20% du poids corporel est alors réparti durant toute la durée de la marche. Les adeptes de ce sport notent aussi qu’ils ont un dos plus souple et les genoux renforcés, ce qui leur permet de se baisser ou monter des escaliers sans difficulté. Ce sport dynamique, réalisé dans la bonne humeur, propose également des enchaînements variés et plus amusants. Enfin, 10 minutes de stretching sont conseillées pour un effet « sans courbatures ».

A consulter / La marche nordique : un sport complet pour les seniors

Le tir à l’arc

9

Avec le Tir à l’arc, ne croyez pas que vous allez jouer Robin des Bois ! En revanche, cette discipline favorise l’attention et fait appel à la précision. Ce sport allie souplesse, maintien et concentration par la sollicitation des membres supérieurs dû au poids de l’arc et de la cible à viser, qu’on soit droitier ou gaucher. Beaucoup d’adhérents avouent qu’ils ont une meilleure posture mais également plus d’aisance dans leur geste de tous les jours. Ludique et non violent, la technique de tir permet de redresser le dos, de retrouver son équilibre et d’optimiser sa résistance au stress. Dos, épaule, ceinture abdominale et bras, le tic à l’arc est une pratique sportive de plus en plus répandue par ses bienfaits.

A consulter : Une retraite sportive

A noter : les interdits !

Les sports interdits sont ceux qui demandent une activité intensive enchaînée par une rupture de rythme mais également des changements de direction qui solliciteraient trop les muscles et le cœur comme le :

  • football
  • rugby
  • tennis
  • basket

Un commentaire ?