Prendre ses médicaments en toute autonomie et en toute sécurité

medicaments personne agee

La mauvaise prise de médicaments peut avoir des effets néfastes pour la santé. De surcroît, avec l’âge, les risques augmentent. Ainsi, il est important, en vieillissant de pouvoir prendre ses médicaments de manière autonome mais surtout en toute sécurité.

Les personnes âgées, surmédicamentées

C’est le constat que nous révèle une étude de l’hôpital Georges Pompidou à Paris dont les résultats ont été dévoilés sur le site du quotidien Libération. D’après cette enquête, une personne de plus de 80 ans en France prend en moyenne plus de 10 médicaments par jour. On frôle donc l’overdose.

Plein de médicaments

En effet, « à partir de cinq médicaments, le risque d’accident médicamenteux augmente considérablement. », explique au journal le professeur Olivier Saint-Jean, chef de service à l’hôpital européen Georges-Pompidou. En vieillissant, le métabolisme n’est plus aussi efficace. De ce fait, l’élimination des médicaments par les reins, le foie et le cœur se fait avec plus de difficultés. Ainsi, une consommation de médicaments à haute dose peut être fatal. Mais, la surmédicamentation semble toucher l’ensemble de la population française. Un sondage Ipsos pour le syndicat des laboratoires pharmaceutiques montre que 87% des Français et 86% des médecins généralistes en ont conscience. Cependant, ils ne sont qu’une petite partie à considérer que la surmédicamentation est un problème qui les touche personnellement.

Plus que la prise excessive de médicaments, c’est aussi leur association qui peut avoir des effets secondaires non souhaités.

D’autres problèmes se posent quant à la prise de médicaments des personnes âgées comme le fait de réutiliser des médicaments non finis, sans avis médical ou prendre des médicaments prescrits sans prendre en compte les changements physiologiques dus à l’avancée en âge.

Ainsi, pour sécuriser la prise de médicaments sans empiéter sur l’autonomie des personnes âgées, plusieurs solutions sont possibles.

Le pilulier, votre meilleur allié pour prendre ses médicaments

On peut accompagner les personnes âgées dans la prise de leurs traitements de plusieurs manières. Tout d’abord, par le biais d’une présence humaine : un proche ou un aidant qui peut encadrer la prise de médicaments. Cependant, ce soutien peut être vu comme intrusif.

Ainsi, pour préserver l’autonomie de la personne âgée, l’utilisation d’un pilulier semble plus adaptée. Grâce à cet outil, vous pouvez programmer la prise de vos médicaments, soit au jour le jour, soit à la semaine ou encore au mois. Mais, pour encore plus d’efficacité, il existe aujourd’hui le pilulier connecté.

Le pharmacien prépare les doses de médicaments selon votre ordonnance, et les met dans ce que l’on appelle une recharge. Une fois rechargé, le pilulier se connecte à un serveur où il peut récolter toutes les informations nécessaires à la bonne prise du traitement. Ainsi, ce pilulier connecté vous informe à chaque fois que vous avez besoin de prendre un traitement en sonnant. Une fois pris en main, le pilulier allume la bonne alvéole contenant vos médicaments.

Ce pilulier, si vous le souhaitez, peut aussi indiquer à vos proches que vous avez oublié de prendre votre traitement. Mais, cette technologie ne convient pas à tout le monde. Elle est plutôt adaptée aux personnes prenant beaucoup de médicaments.

Fabriqué par Médissimo, le pilulier connecté sera à la disposition des résidents des appartements intelligents de maintien à domicile Villa Sully créé par GDP Vendôme. Mais, il sera aussi disponible, d’ici la fin de l’année 2014, en pharmacie afin de se démocratiser.

 

Un commentaire ?