Seniors : des préjugés qui ont la vie dure

Seniors : des préjugés qui ont la dent dure

Les seniors ? « Ils se la coulent douce, ils sont allergiques à la technologie, réacs et inactifs. » Voilà, quelques préjugés que Serge Guérin, sociologue et spécialiste de la question du vieillissement de la société tente de combattre. A travers son livre, « Silver Génération », il nous montre que les seniors sont, en fait, indispensables à la société.

A l’aide de son livre « Silver Génération : 10 idées reçues à combattre à propos des seniors », Serge Guérin, sociologue s’attelle à changer l’image que l’on a des personnes âgées. « Il y a un décalage qui devient insupportable entre l’image attachée aux seniors et la réalité », a déclaré Serge Guérin d’après lexpress.fr.

Première idée reçue : les retraités ne font rien. Or, « en France, les seniors forment environ la moitié des 8,5 millions d’aidants qui, chaque jour, accompagnent, soutiennent et protègent un proche. Ce sont aussi des bénévoles assidus qui s’investissent dans des associations », explique le spécialiste.

Seniors : des préjugés qui ont la dent dure

Ainsi, les seniors sont loin d’être inactifs et ce constat n’est pas près de changer car l’âge légal de départ à la retraite est en voie d’être repoussé. Aussi, de plus en plus de retraités se voient obligés de reprendre le chemin du travail car leur pension de retraite ne leur suffit plus pour vivre. On estime que le cumul emploi-retraite concernerait, aujourd’hui, 500 000 personnes.

Deuxième idée reçue : les seniors sont un poids pour la société. Là encore, le sociologue n’est pas d’accord et pour cause, la Silver Economie, «  c’est le levier le plus important pour la création d’emplois », fait-il remarquer. D’ailleurs, on estime que ce marché, qui représente aujourd’hui 92 milliards d’euros, dépassera les 130 milliards dans seulement 5 ans.

Dernier préjugé : les personnes âgées sont riches et privilégiées. « En fait, une minorité de retraités connaît un confort élevé », déclare Serge Guérin. Ils sont une majorité à ne pas percevoir le revenu minimum décent pour vivre (lien post GDP). Mais cela ne les empêche pas d’être heureux.

85% des seniors satisfaits de la vie

D’après une étude menée par l’institut Ipsos en France, en Belgique, en Italie et en Allemagne, près de 85% des seniors pensent que la vie est une source de plaisir, une joie de vivre. Pourtant, seulement 57% des plus jeunes pensent que leurs aînés sont réellement satisfaits de la vie.

Seniors : des préjugés qui ont la dent dure

Les personnes interrogées estiment que la vie peut procurer du plaisir jusqu’à 86 ans en moyenne. Pour la majorité des seniors, les temps les plus agréables sont ceux passés avec leur conjoint alors que les plus jeunes pensent, au contraire, que c’est le temps passé avec leurs petits-enfants que leurs ainés préfère.

Ainsi, là encore, il existe un fossé entre ce que l’on perçoit des personnes âgées et la réalité.

Un autre sondage TNS-Sofres, à l’occasion du Salon des Seniors 2014, montre que le moral des seniors est au beau fixe. 85% des seniors interrogés disent être satisfaits de la vie qu’ils mènent.

D’ici à 2050, le nombre de seniors va fortement augmenter. Ainsi, il est temps, dès maintenant de les voir comme un atout pour notre société car ils en sont bel et bien l’avenir.

Un commentaire ?